Home > Perspectives > Environnement de travail : et les collaborateurs dans tout ça ?

Perspectives

by Akoya

La crise du Covid-19 a induit de profonds changements structurels dans le monde professionnel. Face au confinement, bon nombre d’entreprises ont dû adapter en urgence leurs modes de collaboration pour garantir une pérennité de leur business. Avec du recul, beaucoup de ces entreprises se sont rendues compte qu’elles étaient capables de bien plus que ce qu’elles n’auraient imaginées sur de nombreuses thématiques (e.g. télétravail, modification des pratiques managériales, collaboration digitale…).

 

Loin d’être un « simple retour à la normal », le déconfinement a été une opportunité unique pour les entreprises de capitaliser sur ces changements et d’enclencher une transformation durable avec les collaborateurs, plutôt qu’à leurs dépens. Pour accompagner cette transformation, les entreprises ont besoin de définir ce que nous appelons un pacte collaborateur qui doit prendre en compte la stratégie de l’entreprise, ainsi que les nouveaux besoins des employés. L’objectif de ce pacte collaborateur est triple : définir une nouvelle vision humaine, repenser l’environnement de travail, et garantir une excellente expérience employé.

 

Définir une vision humaine pour garantir une cohérence des décisions

Pour répondre aux problématiques humaines exceptionnelles engendrées par la crise, de nombreuses entreprises sont tentées de mettre en place hâtivement des mesures afin de garantir une reprise rapide de l’activité. Si agir vite est une évidence, il ne faut pas pour autant confondre vitesse et précipitation : se concentrer uniquement sur les bénéfices à court-terme peut entraîner des incohérences voire même être contreproductif à long-terme.

Mais comment savoir si les initiatives prises aujourd’hui, dont les effets à court-terme s’avèrent bénéfiques, seront cohérentes et utiles à long-terme pour l’entreprise ?  Si, et seulement si, l’entreprise prend le temps de définir une vision humaine claire, qui statue clairement sur la direction que l’entreprise souhaite prendre concernant tous les enjeux humains impactant directement les collaborateurs. Cette vision humaine doit être intimement liée à la stratégie business, et faire figurer de façon explicite des partis pris pour répondre à tous les enjeux humains auxquels fait face l’entreprise, en incluant notamment les nouveaux enjeux issus de la crise.

 

Repenser un environnement de travail qui soit plus pertinent pour l’entreprise et ses collaborateurs

L’environnement de travail représente l’ensemble des éléments matériels et humains susceptibles d’influencer un travailleur dans ses tâches quotidiennes. Les problématiques qui en découlent sont donc multiples et variées : espaces de travail, télétravail, culture de l’entreprise, changements managériaux, etc.

La crise du Covid-19 a accentué le besoin pour les entreprises de repenser tous ces pans de l’environnement de travail, afin de créer les conditions pour permettre aux collaborateurs d’être plus épanouis et performants dans leur travail.

Par où commencer ? Quelles initiatives sont essentielles aux yeux des collaborateurs, et quels impacts ont-elles sur la productivité ? En fonction de son contexte et de sa vision humaine préalablement définie, chaque entreprise doit co-construire avec ses collaborateurs une feuille de route claire, qui identifie et priorise les initiatives à mettre en place pour atteindre un environnement de travail conforme à la vision humaine de l’entreprise.

 

Mesurer l’expérience employé pour garantir qu’elle soit (et reste) satisfaisante

L’Expérience employé, qui correspond à l’ensemble des interactions professionnelles, physiques et sociales vécues par les employés au sein des entreprises, doit être particulièrement considérée par les entreprises dans les circonstances actuelles. En temps de crise, l’expérience vécue peut être durablement altérée pour des collaborateurs qui seront d’autant plus sensibles aux décisions prises par l’entreprise qui les impactent directement.

Pour mieux appréhender l’expérience vécue par les collaborateurs, il est essentiel de comprendre l’hétérogénéité des besoins et des attentes de chacun. En effet, chaque initiative mise en place sera vécue différemment par les collaborateurs, et il est important de définir des indicateurs humains clés à surveiller afin de mesurer régulièrement la satisfaction (et l’insatisfaction) des différentes catégories d’employés. En prenant soin d’analyser ces indicateurs et de comprendre les raisons justifiant une dégradation de l’expérience employé pour une partie des collaborateurs, l’entreprise sera à même de proposer des actions correctives pertinentes pour essayer de maintenir une expérience employé globale satisfaisante.

 

Les RH doivent être les pionniers et les ambassadeurs de cette transformation

Co-construire avec les collaborateurs pour repenser l’environnement de travail de demain à l’image de la vision humaine de l’entreprise est devenu une nécessité pour toutes les entreprises. La crise actuelle permet d’apporter un terreau fertile pour opérer une transformation durable qui doit être menée par et pour les collaborateurs, tout en permettant à l’entreprise de répondre à ses objectifs opérationnels.

Les fonctions RH, directement impliquées dans toutes ces problématiques, doivent incarner cette prise de conscience au sein de l’entreprise, et impliquer toutes les parties prenantes à œuvrer pour cette transformation et la construction d’un pacte collaborateur cohérent.

luctus dolor venenatis, sem, eleifend consequat. velit,