Home > L’absentéisme dans les métiers techniques de l’énergie
Cas de People Analytics

L'absentéisme dans les métiers techniques de l'énergie

La question posée :

Comment comprendre et répondre à l’absentéisme avec une approche quantitative ?

Le contexte de notre client

  • Un acteur majeur de la distribution d’énergie dans le monde
  • Un taux d’absentéisme élevé, onéreux et vecteur de désorganisation
  • Une branche « test » volontaire, qui compte 300 sites et 15 500 collaborateurs en France

 

La réponse d’Akoya Consulting

  • Une analyse multicritère de la donnée disponible et une étude de la concurrence pour identifier 6 foyers d’absentéisme (critères : nombre d’heures de formation, âge, situation familiale, type d’absence, etc.)
  • La décomposition des taux d’absentéisme et la mise en évidence de gisements de diminution plus ou moins importants
  • La formulation de pistes concrètes d’amélioration de long-terme et la modélisation de l’impact économique réel des actions envisagées

Toute l’histoire

L’absentéisme coûte cher aux entreprises : bien souvent, 1% d’absentéisme engendre des coûts équivalents à 1% de la masse salariale. Ceci s’explique notamment par le cumul de coûts directs comme le maintien de salaire ou de coûts indirects telle que la désorganisation.

Notre client, un acteur majeur de la distribution d’énergie dans le monde, souhaitait, dans le cadre de sa stratégie de développement du bien-être au travail, identifier les causes sous-jacentes de l’absentéisme et y trouver des réponses.

Akoya Consulting est intervenu sur un périmètre pilote de 300 sites et 15 500 collaborateurs pour comprendre l’absentéisme au niveau des différents métiers du groupe, y apporter des réponses et modéliser leur impact dans le temps, sur le taux d’absentéisme lui-même comme sur les économies réalisées.

Le cabinet a commencé par identifier et classer par typologie les grandes familles d’absentéisme avant de réduire le cadre de l’étude aux absences sur lesquelles l’entreprise peut agir : accidents du travail, congé maladie de courte durée, etc. Une première analyse a permis de confirmer que le taux d’absentéisme affiché par le client était plus important que la moyenne du secteur.

6 agences réparties dans toute la France ont ensuite été choisies sur critères démographiques et selon les taux locaux d’absentéisme pour entrer dans le périmètre pilote concerné par l’analyse des causes, la formalisation de réponses créatives et la modélisation de l’impact économique espéré.

 

L’étude dans son ensemble a permis de statuer qu’une baisse globale de l’absentéisme de 0,6 point semblait crédible et permettrait d’économiser 5,2 millions d’euros sur 3 ans. Au total, près de 400 idées ont été produites par les collaborateurs lors d’ateliers créatifs menés par Akoya Consulting dans le but d’améliorer le bien-être au travail, dont 12 idées jugées à fort potentiel. Quelques exemples : une unité mobile de kinésithérapie/ostéopathie pour réduire la pénibilité au travail, un partenariat avec BlaBlaCar pour améliorer les trajets liés au travail.

commodo Donec dolor. dolor mattis diam vulputate, eleifend