Home > Suivi et développement du bien-être dans le secteur bancaire
Cas d'expérience employé

Suivi et développement du bien-être dans le secteur bancaire

La question posée :

Comment développer l’expérience employé dans un contexte de forte croissance et de pression accrue sur les équipes ?

Le contexte de notre client

  • Une entité d’un acteur majeur du secteur bancaire
  • Baromètre Qualité de Vie au Travail ayant mis en évidence des profils « Isostrain »
  • Volonté de développer le dialogue interne et l’adhésion à la stratégie

La réponse d’Akoya Consulting

  • Une plateforme à disposition des collaborateurs pour leur donner l’opportunité de s’exprimer sur différents sujets
  • 4 thématiques prioritaires identifiées grâce aux informations remontées par les collaborateurs
  • Différentes solutions à implémenter pour faire face aux problématiques rencontrées

Toute l’histoire

Notre client, une entité d’un acteur majeur du secteur bancaire affichait une forte croissance de son activité. En plus d’une réorganisation récente, elle nourrissait des attentes croissantes auprès de ses collaborateurs pour absorber le pic d’activité. Un Baromètre Qualité de Vie au Travail a révélé différents points de friction et notamment une hausse de profils « Isostrain ». L’Isostrain est la combinaison d’une situation de « Job strain » ou « tension au travail » et d’un faible soutien social

Face à ce constat, une plateforme de sondage en continu des collaborateurs a été mise en place. Elle couvrait différents sujets tels que : l’ambiance, le sens, l’organisation… objectivés par près de 60 indicateurs parmi lesquels : la bienveillance managériale, le salaire, la qualité des feedbacks, la gestion des imprévus personnels, la motivation, la faisabilité des objectifs…

Après 2 mois de sondage des collaborateurs, une analyse des réponses a permis d’identifier 4 thématiques prioritaires :

– Concilier vie professionnelle et vie personnelle pour préserver son bien être

– Apprendre et évoluer pour progresser dans l’entreprise

– Garder le contrôle de sa charge de travail pour ne pas se laisser submerger

– Bénéficier d’un environnement de travail dans lequel s’épanouir

Sur chacune de ces 4 thématiques, des collaborateurs ont été mobilisés afin d’y apporter des réponses concrètes et de cadencer dans le temps les actions. Au-delà des bonnes pratiques à véhiculer chez les RH, les managers et les collaborateurs, des projets d’ampleur ont également vu le jour (e.g. objectivation des managers sur des indicateurs de bien être, cartographie des mobilités envisageables).

Cette initiative a été un signal fort envoyé aux collaborateurs pour démontrer l’importance accordée à leur bien-être. Il en a découlé une activité conséquente sur la plateforme de sondage et une volonté forte de leur part pour identifier et faire avancer les solutions retenues.

Aenean mattis suscipit dapibus quis leo sed ut mi,