Home > Perspectives > La HR Tech française, une jungle florissante

Perspectives

by Akoya

Vous avez du mal à vous repérer dans les méandres de la HR Tech ? C’est normal, et Akoya peut vous aider à vous y frayer un chemin, quitte à sortir la machetteChaque année, nous passons au crible plusieurs centaines de startup RH pour dénicher une soixantaine de pépites qui innovent et sont en adéquation avec vos besoins. Une sélection à retrouver dans notre cartographie Akoya Start You Up 2020.

 

Plus de 5 milliards de dollars d’investissements sur les meilleures startup RH en 2019

Après une année 2018 exceptionnelle, marquée par une augmentation massive des investissements au niveau mondial, la HR Tech a continué de séduire les investisseurs en 2019. Avec un accroissement de près de 45%* du montant total investi, ce sont plus de 5 milliards de dollars qui ont été mis sur la table par les investisseurs pour parier sur les meilleures startup RH au niveau mondial. Un montant inédit, révélateur d’un secteur prometteur.  

 

Le recrutement, catégorie reine de la HR Tech française 

Au sein de la HR Tech, le recrutement reste la catégorie reine. On citera pour exemples la très belle levée de fonds de Jobvite (200 M€) ou encore celle de Checkr (160 M€). Si le ciblage de profils hautement qualifiés tient la dragée haute dans la catégorie, d’autres sujets sont également très en vogue, tels que les outils de collaboration d’équipe, la réalité virtuelle ou les technologies conversationnelles. 

 

Une expérience collaborateur digitalisée et omnicanale 

Au sein de notre cartographie, la catégorie « vie au travail » reste très représentée, portée par tous les outils visant à fluidifier l’expérience collaborateur en la digitalisant et en la rendant omnicanale à des moments clés, comme lors de l’onboarding par exemple. 

 

Les sciences cognitives, de plus en plus utilisées dans le recrutement et la formation 

L’année 2019 a aussi été marquée par une forte progression des sciences cognitives, dont on vous parle depuis quelques années déjà. C’est le cas dans le domaine de la « formation », avec l’utilisation grandissante de nouvelles approches telles que l’adaptive learning et le nudge. Un constat que l’on retrouve dans la catégorie «recrutement» : il ne s’agit plus uniquement de recruter les profils ayant les meilleures compétences techniques, mais surtout de recruter des personnalités dont les soft skills feront la différence. 

 

La cartographie et la mobilisation des compétences : deux pratiques RH en cours de développement

Enfin, la cartographie et la mobilisation des compétences au sein de l’entreprise, sujet brûlant de la catégorie « talent management » en 2018, est aujourd’hui bien couvert par les startup françaises. Dès lors, celles-ci commencent à explorer de nouveaux angles d’attaque pour trouver leur place sur un marché qui est, semble-t-il, encore en développement. 

 

* Source : HR Wins by LAROCQUE. 

felis tempus adipiscing id ante. fringilla in Donec ut leo.