Home > Nos expertises > Worforce Adaptation > Humanly Sustainable Restructuring

Humanly Sustainable Restructuring

Dans le contexte actuel post crise du Covid-19, les entreprises repensent leurs modèles économiques et opérationnels, avec notamment des contraintes budgétaires fortes. En réponse à ces enjeux, les dossiers de restructuration risquent de croître. Les Ressources Humaines ont un rôle à développer dans ces opérations, au côté des équipes Finance et Juridique, pour en limiter autant que possible l’impact humain.

En partenariat avec les fonctions RH, Akoya intervient sur 3 dimensions afin d’assurer que le volet humain est pris en compte dans chaque décision prise lors d’une opération de restructuration.

 

Evaluation du vrai coût des économies RH

Les coûts humains ne peuvent pas être vus comme des ligne de coûts parmi tant d’autres lors d’une restructuration. Au-delà de la masse salariale ou des indemnités de licenciement, ils recèlent une myriade de coûts cachés résultants de la désorganisation induite, d’une perte de connaissance, d’une marque employeur dégradée… Evaluer ces coûts indirects permet d’éviter les économies court-termismes et destructrices de valeur à plus long terme et donc de proposer des scénarios alternatifs à ceux de la Finance.

 

Réorganisation plus humaine

En un temps très court, une nouvelle organisation à la croisée des contraintes financières et opérationnelles doit être bâtie tout en limitant l’impact sur les collaborateurs. En repartant des nouveaux objectifs stratégiques et de leurs incidences sur les activités des collaborateurs, un nouveau modèle organisationnel est construit. Ce travail requiert de porter une attention particulière aux différents talents de l’entreprise, notamment lors de la phase de nomination pour par exemple éviter des départs préjudiciables, et aux coûts cachés qui pourraient émerger sur le long terme.

 

Suivi et sauvegarde de l’expérience employé

Dans le climat tendu et maussade d’une restructuration, l’expérience employé se dégrade rapidement. Afin de suivre le ressenti des collaborateurs et d’être en mesure de lancer des actions correctives rapidement, il appartient à l’entreprise de régulièrement prendre le pouls des collaborateurs. Différents systèmes de mesure sont envisageables, par exemple une application sur smartphone ou encore une borne à disposition des collaborateurs. Les données sont ensuite agrégées sous forme de KHI (Key Human Indicators) permettant de cibler les actions.

François Courtet

Senior Manager

Accompagnement face à la crise du Covid-19 dans le secteur des médias

Comment maintenir une expérience employé positive lors d’un passage en télétravail total, lors de la crise du Covid-19 ?

Découvrir le cas associé

La rationalisation des activités de siège dans la beauté

Comment faire évoluer l’organisation pour réduire sa complexité, améliorer sa profitabilité et favoriser l’émergence d’une culture forte dans un contexte post acquisition ?

Découvrir le cas associé

Suivi et développement du bien-être dans le secteur bancaire

Comment développer l’expérience employé dans un contexte de forte croissance et de pression accrue sur les équipes ?

Découvrir le cas associé
risus libero velit, dolor felis quis, tristique commodo eget odio