Home > Perspectives > Noëlla Gavier : « Valoriser sa fonction RH, c’est valoriser tous ses collaborateurs »

Perspectives

by Akoya

Voici notre deuxième édition de « L’humain en entreprise vu par… », une série d’interviews qui donne la parole à celles et ceux pour qui les ressources sont avant tout humaines. Qu’ils soient RH, managers, dirigeants d’entreprise ou chercheurs, tous nous partagent leur vision du monde du travail et de ses transformations. 

A cette occasion, nous avons eu le plaisir d’interroger Noëlla Gavier, Chief People Officer chez Welcome to the Jungle. Elle nous raconte son parcours au sein des RH, et partage son point de vue sur l’évolution de la fonction et les problématiques humaines que rencontrent aujourd’hui les entreprises.

 

Noëlla Gavier

Chief People Officer, Welcome to the Jungle

 

 

Quelle est votre relation avec les RH, et comment êtes-vous devenue Chief People Officer chez Welcome To The Jungle ?

J’ai commencé ma carrière dans le recrutement. D’abord en cabinet de recrutement, puis en interne chez Vistaprint et Amazon. C’est là que j’ai appris le métier de Recruiter : je travaillais au sein d’une équipe RH et recrutais pour les entités française, espagnole et italienne pendant 5 ans.

J’ai rejoint Mirakl en 2015 en tant que Head of People. A l’époque, c’était une petite start-up d’une trentaine de collaborateurs, mais qui était déjà en pleine croissance. J’ai pu recruter et développer mon équipe en France et à Boston, et nous sommes passés de 30 à 350 collaborateurs en 5 ans ! Au-delà du recrutement, j’ai également accompagné l’entreprise sur la structuration des équipes, leur développement et l’accompagnement des parcours de carrière. Des sujets passionnants à forte valeur ajoutée pour travailler sur la rétention des talents au sein d’une entreprise.

J’ai intégré Welcome to the Jungle en septembre dernier en tant que Chief People Officer. Mon poste n’existait pas avant mon arrivée :  il y avait donc beaucoup de choses à construire côté RH, de la sélection des bons outils admin au déploiement du plan de recrutement, en passant par la structuration de la communication interne.

 

Aujourd’hui, de votre point de vue, quelles sont les problématiques humaines que rencontre l’entreprise ? L’humain est-il suffisamment pris en compte ?

Chez Welcome to the Jungle le bien-être des collaborateurs est au coeur de notre politique RH. Notre mission, qui est de construire une nouvelle expérience au travail, commence chez nous ! C’est pour cette raison que l’on expérimente beaucoup sur des questions comme le rythme ou le cadre de travail par exemple. Concrètement, nous avons mis en place la semaine de 4 jours pour permettre aux collaborateurs un meilleur équilibre vie pro / vie perso et notre politique de télétravail est très flexible.

C’est d’ailleurs cette vision plus humaine des ressources humaines qui m’a plu et m’a donné envie de rejoindre l’entreprise.

Aujourd’hui et encore plus au vu du contexte actuel dans lequel on évolue, il est impératif de mettre l’humain au centre des RH, pour rassurer les collaborateurs et les engager sur le long terme. Le projet et la vision de l’entreprise permettent de vérifier que tout le monde est bien aligné !

C’est ce qui permet aujourd’hui de renforcer le « partenariat » entre les RH et leurs talents : on passe d’une fonction RH au service de à une fonction RH en collaboration avec.

Noëlla Gavier

Quelle est votre vision des RH aujourd’hui ?

J’ai toujours eu la chance de travailler dans des entreprises où la fonction RH avait sa place au Comité de Direction, au même titre que la Direction Commerciale ou la Direction Financière. C’est très important d’avoir cette place, car c’est le reflet de la stratégie People d’une entreprise.

Valoriser sa fonction RH, c’est valoriser tous ses collaborateurs, et j’ai du mal à voir les choses autrement.

La fonction RH est d’ailleurs en pleine mutation, pour passer d’une fonction dite « administrative », à une fonction stratégique qui accompagne le changement, épaule les managers, fixe le cap, et accompagne le développement des collaborateurs.

Cette période compliquée que nous venons de vivre a mis en lumière le travail fourni par les équipes RH. Alors que les RH sont habituées à travailler en coulisses avec les managers, elles se retrouvent sur le devant la scène, à prendre la parole quotidiennement avec les collaborateurs pour préserver leur santé et assurer leur sécurité. C’est d’ailleurs ce qui permet aujourd’hui de renforcer le « partenariat » entre les RH et leurs talents : on passe d’une fonction RH au service de à une fonction RH en collaboration avec.

 

Quelles seront les prochaines évolutions de la fonction RH ? Quelles compétences les RH vont devoir développer demain ?

Une des évolutions futures de la fonction RH concernera certainement l’accueil et l’accompagnement des collaborateurs à distance. Il faudra continuer à créer une vision et générer de l’engagement en remote. Chez Welcome to the Jungle, par exemple, nous avons revu tout notre processus d’onboarding, qui avant reposait sur des sessions en salles. Nous avons ainsi créé des vidéos à travers lesquelles chaque patron de BU présente son métier, ainsi que des sessions de Q&A pour que les nouveaux collaborateurs puissent garder un vrai lien avec leurs collègues et poser toutes leurs questions.

Nous allons devoir exploiter efficacement tous les leviers et outils tech dont nous disposons pour faire grandir notre culture, avec des échanges asynchrones et de nouveaux supports, écrits ou vidéos.

L’enjeu humain de la fonction RH se situera dans la chasse de talents dans un pool beaucoup plus large, plus seulement local, mais global.

Noëlla Gavier

C’est quoi selon toi l’enjeu humain de demain ?

Je ne pense pas que nous reviendrons dans le monde du travail d’avant.

Nous retournerons au bureau, bien sûr, mais nous serons plus flexibles, avec des modes de travail plus mixtes.

La crise va rebattre le prisme géographique. La contrainte de la localisation n’existera plus, ce qui nous permettra d’avoir accès à des talents un peu partout. L’enjeu humain de la fonction RH se situera dans la chasse de talents dans un pool beaucoup plus large, plus seulement local, mais global.

Tout cela viendra bousculer la logique de bureau, et il faudra à ce moment-là réussir à rassembler des équipes dispersées et s’assurer de bien créer un sens commun.

 

(Re)découvrez la première édition de « L’humain en entreprise vu par » avec Déborah Braud : « Les RH devront développer une capacité à adopter deux postures qui peuvent paraitre antagonistes » 

Nos dernières publications